L'ESPRIT BOXERS - Le FORUM
User Info
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
17 Septembre 2021 à 18:40:26

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Rechercher:     avancée
Latest News
Key Stats
49230 Messages dans 2206 Fils de discussion par 660 Membres
Dernier membre: ArthurBOXERS
* Accueil Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous
+  L'ESPRIT BOXERS - Le FORUM
|-+  L'Esprit Boxers
| |-+  Nouveautés cette saison
| | |-+  INTERVIEWS SAISON 4
« sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: 1 ... 3 4 [5] 6 7 8 Imprimer
Auteur Fil de discussion: INTERVIEWS SAISON 4  (Lu 63152 fois)
Steph33
Administrator
Hero Member
*****
Messages: 4500


Voir le profil
« Répondre #60 le: 27 Janvier 2012 à 17:56:54 »

bon j'espère que vous aurez le temps de lire avant le match, parce qu'il y a un petit appel au public !!

Cette fois-ci, c'est un défenseur qui se prête au jeu des questions des supporters : Maximilien TROMEUR.

E.B. – Comment se passe ton adaptation à bordeaux ? nouvelle ville, nouveau climat, …
Max – Très bien. Comme prévu. Je suis très content d’être ici, je suis là avec ma copine,  c’était la raison principale, et puis je continue à jouer au hockey à un bon niveau. C’est une belle ville. Je n’ai aucun souci.

E.B. – Le match contre Cergy a été éprouvant physiquement et mentalement. Qu’est-ce qu’il s’est dit après le match entre les joueurs, avec les coaches ?
Max – Immédiatement après le match, il ne s’est pas dit grand-chose, à cause de la déception. A chaud, ce n’est pas terrible de parler, on a laissé passer un peu de temps.
On en a reparlé lundi : on est conscient d’être passés à coté d’un truc bien, de peu. On s’est peut-être mis en danger tout seul ? C’est la question.
Il y a des regrets, mais il y a une base, c’est qu’on a marqué des buts à l’extérieur. On en a pris 8 mais on en a marqué 7. Il va falloir  être plus disciplinés derrière, et surtout quand on mène au score, de réussir à tenir un score, c’est là que c’est important. Quand on réussira à faire ça, on se simplifiera beaucoup de choses.
On a été fébrile sur des infériorités où on doit dégager le palet et on ne le fait pas. Je pense que tout le monde a un peu ce manque de confiance depuis le début de la saison qui fait que certains mecs font des erreurs qu’ils n’auraient jamais faites l’an dernier ou dans de meilleures conditions.

E.B. – Tu restes à Bordeaux si on descend en Division 2 ? Alex qui passe par là, manque de s’étouffer
Max – Pour moi, la question ne se pose pas parce que je sais qu’on ne descendra pas.
Cette question je ne me la pose pas parce que tout simplement je ne vois pas comment on pourrait descendre.

E.B. – Avec qui as-tu le plus d’affinités, sur la glace et en dehors ?
Max – Sur la glace, avec à peu près tout le monde, parce que j’ai joué avec tout le monde cette saison. Il n’y a pas plus d’affinités avec l’un ou l’autre.
En dehors, c’est vrai que je suis plus souvent avec Mickael, Aymeric, en gros tous ceux qui ne travaillent pas la journée, c’est toujours plus facile pour nous de se voir. Mais sinon je m’entends bien avec tout le monde.

E.B. – Tu fais quoi à coté du hockey ? boulot, études, distractions, etc
Max – Pour l’instant, rien. Je cherche à travailler mais avec les horaires du hockey, ce n’est pas facile, donc cette année c’est plus en mode hockey, et stand-by coté boulot.
J’ai travaillé un peu dans tout mais mon domaine, c’est le commerce, la relation avec les gens.

E.B. – Comment te prépares-tu avant un match ? Un rituel sur la journée ou avant le match ?
Max – J’en avais mais j’ai arrêté parce que j’ai vu que ça ne marchait pas. Je ne suis pas superstitieux, j’essaie juste de dormir, de faire une petite sieste avant chaque match, des fois je n’y arrive pas si je suis un peu stressé. Je n’ai pas vraiment de rituel, comme certains peuvent avoir. Au plus je rigole, mieux c’est, ça m’enlève la pression.  Grin

E.B. – As-tu toujours été défenseur ? Qu’est-ce qui te plait à ce poste ?
Max – Non. Jusqu’en minime à Rouen, je jouais en attaque, et mon coach en 1er année de cadet a décidé que j’allais jouer en défense et c’était plutôt mieux pour moi, je pense.
Ce qui me plait, c’est de ne pas prendre de buts, sauf que cette année c’est un peu compliqué. J’aime bien aussi plonger. Je me dis que si je peux éviter de prendre un but en plongeant, je vais plonger, ou si je dois mettre les jambes devant un shoot, je vais les mettre. Voilà, se battre pour l’équipe, peu importe la manière, si je peux arrêter un but, je vais essayer de le faire.

E.B. – Ça fait quoi de jouer devant 2000-2500 personnes à domicile ?
Max – C’est franchement super sympa. Après je sais qu’il y a 2000 à 2500 personnes, mais de vrais supporters, je pense qu’il n’y en a pas autant que ça. Il y a beaucoup de gens qui viennent se divertir. Mais c’est vrai que c’est toujours sympa de rentrer pour jouer et de voir que la patinoire est bien remplie.
J’ai connu des ambiances beaucoup plus chaudes, aussi. Mais c’est sympa de voir qu’il y a du monde, surtout de voir qu’il y en a qui nous suivent en déplacement  Wink C’est surtout en déplacement qu’on voit les vrais supporters, même si c’est vrai que ce n’est pas facile pour tout le monde de pouvoir faire les déplacements par rapport à la vie familiale, au boulot et au reste

E.B. – Et maintenant il va falloir balancer, on veut des noms, dans le bus :
-   Qui est une vraie marmotte : alors là, j’ai 2 personnes : Monsieur Gasnier, il dort tout seul dans son coin, il faut aller le réveiller le matin, et Monsieur Masson qui a tendance à oublier de se réveiller le matin.
-   Qui est le pire ronfleur : ah coco, sans hésitation !!  Grin
-   Qui est le plus chahuteur : cette année, ça ne s’est pas trop vu à l’extérieur, mais je pense qu’il doit y avoir de sacrés clients. Je pense qu’on est tous assez bons pour faire des conneries.
-   Qui est le 1er réveillé : je ne sais pas parce que ce n’est pas moi, mais je pense que ça doit être ceux qui travaillent, je dirais Jano et les Basques Raph et Xabi.

E.B. – Est-ce que tu t’intéresses à d’autres sports ? Que tu pratiques ou que tu suis ? Des équipes en particulier ?
Max – Je joue un peu au golf à mes heures perdues. J’essaie de suivre un peu tous les sports, ça m’intéresse. Je pratique un peu le squash. Avant de venir à Bordeaux, j’étais un peu fan des Girondins, et depuis que je suis arrivé, je suis un peu moins fan.  Tongue

E.B. – Tu visites notre site ? une section en particulier ?
Max – Oui. Je viens voir un peu ce qu’il se dit. Il ne faudrait peut-être pas des fois !! je vais voir par curiosité. Tout le monde va voir, je pense. L’avis des gens peut être intéressant à connaitre parfois.

E.B. – En matière de lecture, de musique, de films, quels sont tes préférés ou tes derniers ?
Max – Je dois l’avouer, je ne lis pas grand chose. En musique, j’écoute de tout. J’aime bien Adèle, et ce qui est dans ce genre musical.

E.B. – Ton péché mignon ?
Max –    …   Je ne sais pas, je n’en ai pas qui vient à l’esprit tout de suite. Je dois boire et manger de tout.

E.B. – Une petite blague ?
Max – Non, je n’en ai pas sous le coude. Ça vient sur le moment, si je dois faire une connerie, je vais la faire.  Smiley

E.B. – Quelque chose à ajouter ?
Max – Soutenez-nous jusqu’au bout !!! il n’y a pas de raison, ça va le faire. Nous, on y croit, j’y crois aussi très fort.
Je n’envisage pas la descente en D2, parce que déjà si on y pense il y a des chances que ça se passe, et moi je préfère penser à des choses positives.
Venez-nous supporter, on a besoin de ça, même si pour le public, c'est difficile, pour nous non plus ce n’est pas facile.
On n’est pas venu à Bordeaux, en tant que supposé renfort, pour faire descendre l’équipe. On sait que c’est difficile par rapport à la saison que Bordeaux a connu l’année dernière. Il y a ce point de comparaison qui fait que ce n’est pas facile de passer derrière.
Notre objectif, c’est déjà de maintenir le club, parce qu’ils se sont « dépouillés » sur les années précédentes pour faire quelque chose de bien et monter ce club à un bon niveau, alors on ne veut pas tout détruire en un an.

Merci Max et bon match.
Journalisée
tata
Adhérent
Sr. Member
*
Messages: 466


Voir le profil
« Répondre #61 le: 27 Janvier 2012 à 18:07:18 »

Merci à Max et Steph pour cette interview bien sympatique. Et M.... pour ce soir.
Journalisée
dan33
Adhérent
Sr. Member
*
Messages: 284


Voir le profil
« Répondre #62 le: 30 Janvier 2012 à 10:51:08 »

merci pour cette p tite lecture et merci à max de venir nous voir apres les matchs en deplacement.
ça fait toujours plaisir meme si perso je n y vais pas pour parler avec joueurs c est quand meme sympa qu il prenne lui aussi de son tps pour venir nous voir.
Journalisée

dan
rirouxe
Jr. Member
**
Messages: 90


Voir le profil
« Répondre #63 le: 01 Février 2012 à 16:51:02 »

merci a tous les joueurs qui participent, je trouve que ça repproche le supporter de l'équipe
Journalisée
Steph33
Administrator
Hero Member
*****
Messages: 4500


Voir le profil
« Répondre #64 le: 09 Février 2012 à 17:34:05 »

Cette fois-ci, ce sera un de nos jeunes et talentueux Bordelais : Cyril LAMBERT
l'interview a été faite vendredi juste avant le départ pour Dunkerque.

E.B. – En tant que Bordelais d’origine, comment vis-tu cette saison difficile ?
Scorp – C’est dur, par rapport aux 3 dernières saisons qui s’étaient bien passées, et surtout parce j’ai toujours défendu ce maillot, et que je n’ai pas envie de descendre cette année. C’est vrai que certains matches qu’on aurait dû gagné, ça fait mal de les avoir perdus, mais il faut garder la tête haute, je pense qu’on n’est pas encore fini. Il y a encore quelques matches à faire, et je pense qu’on est en train de se remettre sur la route.

E.B. – Depuis quelques matches, on peut te voir dribbler les attaquants adverses dans notre zone défensive. Pourquoi es-tu passé défenseur ? Qu’est-ce que ça change dans ta façon de jouer ?
Scorp – J’ai eu des petits problèmes de dos. Après il y avait des soucis en défense aussi. Vu que j’ai déjà joué en défense auparavant, j’ai dit à Steph que s’il avait besoin, je pouvais aller en défense. Les 2 derniers matches j’ai joué en attaque, je peux rejouer en défense, s’il veut. Je me mets au service de l’équipe, plutôt que de penser à moi. La saison prochaine, ce sera autre chose.
Tant que je me fais plaisir, que je sois en attaque ou en défense, ça m’est égal. Tout ce que je veux, c’est que l’équipe gagne, c’est tout !!

E.B. - Comment tu appréhendes les deux déplacements à venir ?
Scorp – Ça serait bien qu’on en gagne au minimum un sur les 2. Les 2 si on peut ce serait mieux. On n’a pas grand chose à perdre, il faut jouer à fond, et puis on verra les résultats. Je pense que ça peut décoller. Contre Anglet on a serré en défensive, si on fait la même chose à l’extérieur, ça peut bien se passer.

E.B – Tu peux nous dire d’où te vient ton surnom « scorp » ?
Scorp – Ça vient d’un film de Steph : Scorpion, ça a dérivé en Scorpeus, et ça a fini en Scorp, tout simplement.

E.B. – Avec qui as-tu le plus d’affinités, sur la glace et en dehors ?
Scorp – Sur la glace, Vince bien entendu, c’est un bordelais. Il y avait aussi Nico (Mariage) mais il est parti. Avec Romain (Masson), je m’entends très bien. Après je m’entends avec tout le monde, ce sont des affinités dans le jeu.
En dehors, je m’entends bien avec les bordelais, avec les mecs de l’équipe en général, les canadiens sont bien sympas. Mais je ne mélange pas tout, j’ai une vie bien à part.

E.B. – Tu fais quoi à coté du hockey ? boulot, études, distractions, etc
Scorp – Je suis plombier chauffagiste et là je monte ma entreprise en autoentrepreneur à la fin du mois.

E.B. – Comment te prépares-tu avant un match ? Un rituel sur la journée ou avant le match ?
Scorp – Souvent je me mets en haut des gradins pour regarder la glace, je pense aux choses les plus simples à faire pour que ça se passe bien. Je vais voir les kiné, j’ai mal un peu partout, je me fais réparer.  Smiley Après je me concentre avec l’équipe.

E.B. – Ça fait quoi de jouer devant 2000-2500 personnes à domicile ?
Scorp – C’est très bon. Si ça, ça ne motive pas, on n’est jamais motivé. C’est ce qui fait qu’on a l’envie, et qu’on gagne autant de matches à Bordeaux aussi. Après, il va falloir trouver cette envie à l’extérieur, parce qu’il va falloir en gagner aussi, à un moment donné.

E.B. – Et maintenant il va falloir balancer, on veut des noms, dans le bus :
-   Qui est une vraie marmotte : je pense qu’on a François Paquin qui est pas mal.
-   Qui est le pire ronfleur : je dirais quelqu’un dans les dirigeants, et tiens même le Président (M. JAFFEUX)  Grin
-   Qui est le plus chahuteur : je peux en faire partie.  Wink
-   Qui est le 1er réveillé : Xabi Lassalle

E.B. – Est-ce que tu t’intéresses à d’autres sports ? Que tu pratiques ou que tu suis ? Des équipes en particulier ?
Scorp – Je joue beaucoup au tennis l’été. J’aime bien tous les sports. Le rugby aussi, j’aime bien suivre, souvent on se fait des finales de Coupe de France.
Je n’ai pas toujours le temps de suivre à la TV, mais je suis l’actualité. Et je suis aussi les résultats de mon ancien club Rouen.

E.B. – Tu visites notre site ? une section en particulier ?
Scorp – Oui, l’Esprit Boxers je vais voir ce qui se dit. Des fois ça me fait un peu sourire !!  Smiley

E.B. – En matière de lecture, de musique, de films, quels sont tes préférés ou tes derniers ?
Scorp – J’aime bien prendre exemple sur mes films préférés : Gladiator, 300, Troie, Braveheart. Ça m’inspire pour l’esprit guerrier, même sur la glace, ça peut être de bons répères.
En musique, j’écoute de tout

E.B. – Ton péché mignon ?
Scorp – Le Rhum,  Grin et ma copine !  Grin

E.B. – Une petite blague ?
Scorp – Là , comme ça, non.

E.B. – Quelque chose à ajouter ?
Scorp – Surtout que les supporters continuent à nous suivre jusqu’à la fin de la saison, on va en avoir besoin.
Et puis, j’espère continuer encore au club quelques années. On verra avec la situation professionnelle et surtout la santé.

Merci Cyril.
« Dernière édition: 10 Février 2012 à 00:32:55 par Steph33 » Journalisée
hatron
Administrator
Hero Member
*****
Messages: 6173



Voir le profil
« Répondre #65 le: 09 Février 2012 à 17:45:45 »

E.B. – Tu visites notre site ? une section en particulier ?
Scorp – Oui, l’Esprit Boxers je vais voir ce qui se dit. Des fois ça me fait un peu sourire !!  Smiley

Merci Cyril.

Un mythe s'écroule, on n'énerve plus les joueurs  Grin
Journalisée

Comme le dit le philosophe Florent PAGNY "Vous n'aurez pas ma liberté de pensée"

L'homme qui fait disjoncter les adversaires, .... ben c'est moi
BEA
Adhérent
Hero Member
*
Messages: 2443



Voir le profil
« Répondre #66 le: 11 Février 2012 à 05:53:14 »

merci Scorp pour ces réponses aux questions de Stéph (merci à toi) et ne t'inquiéte pas nous allons vous suivre jusqu'à la fin pas de soucis.
Journalisée

l'espoir fait vivre
Steph33
Administrator
Hero Member
*****
Messages: 4500


Voir le profil
« Répondre #67 le: 18 Février 2012 à 09:45:29 »

Le suivant est très apprécié par l'E.B., formé au club, ce jeune bordelais, fait partie des anciens de l'équipe : Vincent CADREN

E.B. – En tant que Bordelais d’origine, et ayant participé à la montée en Division 1, comment vis-tu cette saison difficile ?
Vince – Elle est compliquée, c’est vrai. On n’a jamais eu l’habitude d’être dans cette position, mais bon, on fait avec. Avec toute l’équipe, il va falloir qu’on se maintienne, c’est important, ça ne va pas être facile. Tous ensemble, on va devoir réussir à lâcher cette position de relégable. C’est le mot d’ordre : « tous ensemble ».

E.B. – Est-ce que tu as une analyse sur le fossé qui sépare les deux dernières prestations à l’extérieur, à Dunkerque et à Lyon ?
Vince – Personnellement, le match à Lyon, je l’ai vécu comme de l’impuissance, c’est-à-dire qu’on n’y arrivait pas, on avait envie, mais rien ne voulait venir. Les passes n’arrivaient pas, c’est difficile à comprendre et à analyser. Alors que les deux derniers matches contre Anglet et Dunkerque, ça allait bien mieux. On pensait justement qu’on avait repris du poil de la bête, et finalement à Lyon, ça nous remet dedans.
Au final, le score de  6 à 3, c’est limite un bon résultat pour nous, parce qu’on aurait mérité beaucoup plus. On continue à travailler, on ne se pose pas trop de questions de savoir ce qui ne va pas. On essaie de travailler ensemble pour réussir.

E.B. – Les lignes ont changé depuis le début de la saison, et elles continuent de changer, même parfois en match, quel est l’impact sur ton jeu ou celui de l’équipe ?
Vince – Quand il y a certains changements de ligne pendant le match, c’est que sur le match justement ça ne fonctionne pas. C’est l’entraineur qui décide ça, c’est-à-dire quand les joueurs n’arrivent pas à se trouver, il fait des changements pour redonner de l’envie aux joueurs, redonner du peps, du renouveau, pour changer cette routine.
Pour nous, ça change quelque chose, ça peut être positif ou négatif, pendant le match on se pose de questions. On a certaines affinités avec certains joueurs. On peut très bien jouer avec un joueur avec qui on n’a pas d’affinités sur la glace, et sur un match, ça peut aller très bien.

E.B. – Contre Anglet, tu as ouvert le score à domicile, ta grande joie fait plaisir à voir. Ça fait quel effet de marquer devant une patinoire pleine ? Une petite envie de recommencer ?
Vince - Ouais , c’est vrai que je n’ai pas forcément un rôle de buteur, mais ça fait plaisir de marquer, surtout contre Anglet. Et ce qui fait vraiment plaisir, c’est de gagner, c’était une vraie délivrance, parce qu’on a souffert jusqu’au bout, contre une belle équipe en plus. Notre position fait qu’à chaque match, il faut tout donner, à chaque victoire c’est une délivrance, ça nous permet de respirer un peu. Malheureusement, aujourd’hui on est encore dans le rouge. Aujourd’hui c’est la victoire qui est importante, et non l’aspect personnel.

E.B. - Comment tu envisages les deux matches à domicile à venir ?
Vince – Ils vont être décisifs, il faut qu’on en gagne au moins un sur deux. Montpellier, c’est une très très belle équipe, ils  sont en forme en ce moment. Ils nous ont mis une raclée à l’aller, on va essayer de prendre notre revanche. Et Brest, c’est une superbe équipe. Je ne sais pas comment gagner, mais on va mettre toutes les chances de notre côté, travailler à fond, et retrouver des aspects de jeu rassurants. Il faudrait prendre au moins 2 points. Ce qui est important, ce sont les 3 derniers matches, ceux-là il faudra tous les gagner, mais si on peut déjà prendre 2 points, voire plus contre ces 2 gros calibres, ce sera bien. Je pense qu’on en est capable, on a l’équipe pour aller les chercher, on est un peu en difficulté en ce moment, mais il faut prendre 2 points.

E.B. – As-tu toujours été attaquant ? Qu’est-ce qui te plait à ce poste ?
Vince – J’étais défenseur jusqu’à 17 ans. J’ai fait l’équipe de France en tant que défenseur. Et puis, l’année  d’après, il n’y avait pas d’équipe de France, et je m’ennuyais un peu en défense, je suis un peu hyperactif. Quand on est plus jeune, c'est en attaque que c’est le plus dur physiquement de patiner, c’est ce que je voulais, patiner, aller travailler, je suis un travailleur, j’aime bien ça. C’était surtout pour jouer et pour me faire plaisir, même si je pense que j’étais meilleur en défense. Personnellement, je trouvais ça plus plaisant d’être attaquant, il y a plus de jeu, même aux entrainements où on se fait plus plaisir.
 
E.B. – Avec qui as-tu le plus d’affinités, sur la glace et en dehors ?
Vince – Sur la glace, c’est vrai que j’aime bien jouer avec Lambert, on se trouve vraiment bien, et puis Masson. On a souvent joué ensemble, on a trouvé beaucoup d’affinités. Avec Lambert, ça fait longtemps, je le connais depuis que je suis tout petit, là il y a aucun problème. Et Masson, c’est là, cette saison, on a joué deux ou trois mois ensemble, et ça a bien fonctionné.
Sinon, je travaille pour les autres, j’ai aucun problème à jouer avec n’importe qui, ça me dérange pas.
En dehors, je m’attends un peu avec tout le monde, c’est vrai que je connais mieux les Bordelais, Lambert, Horrut, etc et tous les jeunes du club comme Paradis.

E.B. – Ton pote Nico te ne manque pas trop ? il ne devait pas revenir ?
Vince – Si, il faut qu’il revienne.  Grin C’est vrai qu’il crée un vide mais c’est son choix, on ne peut rien y faire. Ça fait  17 ou 18 ans que je le connais, on a toujours joué ensemble. Voir partir un gars du club comme ça, ça fait bizarre, plus que les « étrangers » qui viennent et qui s’en vont, même si je les apprécie aussi.
Revenir ? pour jouer ou pour sortir …  Tongue

E.B. – Tu fais quoi à coté du hockey ? boulot, études, distractions, etc
Vince – Je suis en école de commerce à l’INSEEC. Là, je suis en dernière année, je suis en stage de fin d’étude dans une grosse boite d’audit, KPMG, sur leur site d’Agen, pendant 6 mois. En semaine, je reviens sur Bordeaux pour les entrainements. Je compte valider mon diplôme de Master 2, et enchainer sur le diplôme d’expert comptable.
J’aimerais pouvoir le préparer, travailler à côté et continuer le hockey. Je sais que ça sera difficile, mais je me dis qu’on a qu’une vie, et qu’il faut profiter un max.

E.B. – Comment te prépares-tu avant un match ? Un rituel sur la journée ou avant le match ?
Vince – J’aime bien me coucher tard pour me lever tard le lendemain pour être frais et dispo. Je n’ai pas de rituel particulier. Je me concentre assez facilement. On fait un petit jeu de foot dehors pour rigoler. On se met vraiment dans le match quand on s’équipe, enfin personnellement c’est là que je pense vraiment au match, que je suis vraiment dedans, quand je « tape » mes crosses aussi, en écoutant un peu de musique, je pense un peu au game. Voilà, rien de particulier.

E.B. – Et maintenant il va falloir balancer, on veut des noms, dans le bus :
-   Qui est une vraie marmotte : je ne vois même pas, peut-être Paquin, ou alors c’est moi !!
-   Qui est le pire ronfleur : le Président, non non  Cheesy non autour de moi, je n’ai pas de ronfleur, ça doit venir de l’avant, ceux qui ont des problèmes de ce genre.
-   Qui est le plus chahuteur : Leclerc
-   Qui est le 1er réveillé : je t’avoue que je ne les vois pas  Grin, mais ça doit être Gillet ou Gasnier.

E.B. – Est-ce que tu t’intéresses à d’autres sports ? Que tu pratiques ou que tu suis ? Des équipes en particulier ?
Vince – J’aime bien le foot, le rugby, j’aime bien tout regarder, je suis « multisports ». Ceux qui sont médiatisés, je les regarde un peu plus, comme les Girondins. En ce moment, je n’ai pas trop le temps.

E.B. – Tu visites notre site ? une section en particulier ?
Vince – Je vais regarder rapidement les commentaires d’après-match. C’est bien, il y a de bonnes analyses. Smiley Mais je ne m’arrête pas là-dessus. J’y vais pour voir, à titre informatif, ce n’est pas pour voir si on dit qu’on a bien joué, c’est parce que c’est autour du hockey, et que j’aime bien le hockey.

E.B. – En matière de lecture, de musique, de films, quels sont tes préférés ou tes derniers ?
Vince – Je lis plutôt des magazines comme L’Express ou Challenges. Ça fait longtemps que je ne suis pas allé voir un film au ciné, je n’ai pas le temps en ce moment, de toutes façons je ne retiens jamais les titres,  Grin mais j’aime bien le cinéma.

E.B. – Ton péché mignon ?
Vince – Je suis plutôt bouche sucrée, c’est-à-dire que même avant le repas je peux manger des gateaux ou une petite gaufre.

E.B. – Une petite blague ?
Vince – Euh, là comme ça, non.

E.B. – Quelque chose à ajouter ?
Vince – Merci à l’Esprit Boxers de nous suivre. C’est vrai que ça fait plaisir d’avoir des supporters à l’extérieur, même si c’est un peu dur en ce moment. C’est aussi dur pour vous que pour nous. On fait le maximum, on sait que c’est une saison difficile, on essaie de se sauver, même si ça ne se voit pas sur la glace, on essaie.
J’espère de tout cœur qu’on va y arriver, parce que je ne laisserai pas mon club descendre.
Merci de nous soutenir et il ne faut pas crier défaite trop vite, on est capable de s’en sortir, et peut-être d’atteindre cette 8ième place !! Wink

Merci Vince et bonne fin de saison.
« Dernière édition: 18 Février 2012 à 09:53:13 par Steph33 » Journalisée
JIR
Adhérent
Hero Member
*
Messages: 4363


Voir le profil
« Répondre #68 le: 18 Février 2012 à 11:14:22 »

Encore une très bonne itw. Merci Steph.
Journalisée

Je veux, je fais

Boxers ever winners !
hatron
Administrator
Hero Member
*****
Messages: 6173



Voir le profil
« Répondre #69 le: 18 Février 2012 à 12:39:31 »

Maintenant voilà qu'on fait de bonnes analyses des matchs....

Tous les mythes s'effondrent, on va finir par croire qu'on comprend les règles bientôt  Shocked


Merci à Vince et à la dame qui fait les interviews  Wink
Journalisée

Comme le dit le philosophe Florent PAGNY "Vous n'aurez pas ma liberté de pensée"

L'homme qui fait disjoncter les adversaires, .... ben c'est moi
BEA
Adhérent
Hero Member
*
Messages: 2443



Voir le profil
« Répondre #70 le: 20 Février 2012 à 09:09:01 »

merci Vince et Steph pour ces questions-réponses
Journalisée

l'espoir fait vivre
Steph33
Administrator
Hero Member
*****
Messages: 4500


Voir le profil
« Répondre #71 le: 23 Février 2012 à 00:39:48 »

A l'époque, il était venu d'Anglet pour nous aider à monter en D1, le Boxer qui répond à nos questions, est : Xabi LASSALLE.
l'entretien s'est déroulé la semaine dernière avant le match contre Montpellier.


E.B. – Ayant participé à la montée en Division 1, comment vis-tu cette saison difficile ?
Xabi – Pas très bien. On est au fond du classement. Ça ne marche pas bien, même s’il y a l’envie. C’est vrai qu’il y a un contraste entre la montée et la situation actuelle. On a aidé à monter ce club et là, on n’a pas envie de le faire descendre. Enfin moi, je n’ai pas envie de le faire descendre, donc c’est dur à gérer.
L’important, c’est de continuer, il faut continuer à se battre, on a encore largement la possibilité d’aller chercher le maintien, parce que c’est bien du maintien qu’il faut parler. Aller chercher les playoffs, on verra après. Là il faut se maintenir.

E.B. – Est-ce que tu as une explication sur le fossé qui sépare les deux dernières prestations à l’extérieur à Dunkerque et à Lyon ?
Xabi – Oui, il y a un énorme fossé entre Dunkerque et Lyon, mais il n’y a pas de fossé entre Lyon et la plupart des matches à l’extérieur. Il y a eu un sursaut à Dunkerque. Le match à Lyon, c’est la continuité de ce qu’on fait cette saison à l’extérieur, et ce n’est vraiment pas bien.
On a tout essayé, de changer la routine, hotel, pas hotel, rien n’y fait. Au bout d’un moment, on est tétanisé à l’extérieur, on ne sait plus quoi faire, on n’y croit plus, on a beau se parler dans les vestiaires, ça ne suffit pas.
Il y a tellement peu de réussite à l’extérieur, que je pense qu’on compte sur son copain pour réussir. Du coup, on donne peut-être plus le palet qu’on ne devrait.
C’est le début du match qui est important. On a eu peu de réveil cette année, en fait. Si on a bien commencé le match, on a été au bout. On a été capable de mettre 11 pions à courbevoie, et avec les mêmes joueurs, on n’est pas capables d’en mettre un seul ailleurs. Ce n’est pas un problème de joueur. Là c’est vraiment une question de mental, et on n’y arrive pas, faut pas avoir peur de dire les choses.

E.B. – Les lignes ont changé depuis le début de la saison, et elles continuent de changer, même parfois en match, quel est l’impact sur ton jeu ou celui de l’équipe ?
Xabi – L’impact, il est tantôt positif, tantôt négatif. Je dirais que ça ne change pas forcément grand-chose. On a un système de jeu, on devrait être capable de jouer avec n’importe qui. Ça peut permettre de mettre du boost, mais ça ne prend pas à tous les changements. Personnellement ça ne me gène pas, même si je suis habitué à jouer avec certains joueurs, plus qu’avec d’autres.
C’est vraiment bizarre, parce qu’à l’entrainement on trouve bien nos combinaisons, ça fonctionne bien. Moi je suis assez content avec Piche et Raph, ça va bien. Mais même en allant bien ça ne suffit pas.

E.B. – Comment tu envisages les deux matches à domicile à venir ?
Xabi – 2 victoires !! De toutes façons, on ne peut qu’envisager ça maintenant. Montpellier, c’est vraiment à notre portée, ils ont souvent été en difficulté chez nous. On a été leur bête noire, cette année ils nous ont bien accueillis chez eux, on en fera autant chez nous. Brest, on a moins de réussite, je ne sais plus si on a gagné une fois contre Brest (ndlr, je lui rappelle que l’an dernier, on a gagné mais qu’il n’a pas vu la fin du match, à cause de la vilaine charge de petricko). Ah, on avait gagné ici ?! je me rappelle plus de ce match. Brest, je mettrais plus de réserves parce que même si on veut une victoire et qu’on n’a pas le choix, on a quand même une équipe en face, sachant qu’on n’est pas dans la meilleure période de confiance.
On est obligé de les gagner, après il y a Valence … à l’extérieur au final (ndlr, le match prévu à domicile se jouera à Limoges). Il faudrait 3 victoires sur les 5 matches, et ça nous maintiendrait.
A coté de ça, nos concurrents ont un calendrier difficile, notamment Mont Blanc qui est pour l’instant 8ième, mais qui chope tous les premiers (Reims-Mulhouse-Nice-Anglet-Montpellier). C’est malheureux de devoir compter sur les autres aussi, mais on en est à ce point là. Il faut le dire.

E.B. – Avec qui as-tu le plus d’affinités, sur la glace et en dehors ?
Xabi – Raph !! sur la glace et en dehors. On se connaît depuis très très  longtemps, on habite à 500 m, on vient ensemble à l’entrainement. Il y a aussi mon boub (Cyril Boubé) et mon coco (Nicolas Courally).

E.B. – Tu fais quoi à coté du hockey ? boulot, études, distractions, etc
Xabi – Je suis gérant de ma boite, à Mérignac un sous-traitant de Nike. Je circule beaucoup. Parfois c’est difficile, les journées sont longues, de tôt le matin jusqu'à tard après les entrainements. Depuis que je suis arrivé sur Bordeaux, ma vie a changé, la famille, le boulot, et puis on prend de l’âge ce n’est pas anodin. Wink

E.B. – Comment te prépares-tu avant un match ? Un rituel sur la journée ou avant le match ?
Xabi – J’en ai eu, mais en fait je suis très relax avant les matchs. J’ai rarement la pression, je suis plutôt pas dans le match, avant que le match commence. Je n’aime pas trop y penser, je fais des blagues. Grin

E.B. – Ça fait quoi de jouer devant 2000-2500 personnes à domicile ?
Xabi – C’est énorme. Les seuls fois où j’ai connu plus, c’était sur des matches de l’équipe de France sur des championnats du monde, ou sur des matches en élite à Grenoble, Rouen, Amiens, mais avoir ce public constamment à domicile, c’est génial. On a beau avoir une saison difficile, en regardant les stats on voit qu’à domicile on est bon, on est quand même 4ième en résultats à domicile, c’est vraiment le 6ième homme, c’est bien et il faut que ça continue.

E.B. – Et maintenant il va falloir balancer, on veut des noms, dans le bus :
-   Qui est une vraie marmotte : jeff, steph, les canadiens en général, Grin ils dorment beaucoup
-   Qui est le pire ronfleur : coco ou Bruno Jaffeux  Cheesy
-   Qui est le plus chahuteur :  moi
-   Qui est le 1er réveillé : moi, à 6h je suis debout, j’ai mon ordi et je travaille dans le bus en attendant que les premiers se réveillent.

E.B. – Est-ce que tu t’intéresses à d’autres sports ? Que tu pratiques ou que tu suis ? Des équipes en particulier ?
Xabi – Je pratique le tennis à l’intersaison. Sinon je suis le rugby, j’ai des copains qui jouent à l’Aviron Bayonnais. On comparait nos saisons et on est sur la même typologie avec un recrutement qui est prometteur, tout le monde annonce une grosse équipe et puis au final … on n'est pas là  Undecided

E.B. – Tu visites notre site ? une section en particulier ?
Xabi – Les résumés, j’aime bien.  Smiley  Ma femme s’occupe des live,  Grin elle me dit « alors, t’as pris 2 minutes !! » ou « un tel, il a raté ça ! ». j’aime bien lire le résumé sur la page d’accueil, ça amène un autre point de vue, c’est important.

E.B. – En matière de lecture, de musique, de films, quels sont tes préférés ou tes derniers ?
Xabi – J’écoute énormément de choses, je suis ouvert à tout : classique, électro, salsa, rock… j’aime tout. Je lis pas mal aussi, le dernier c’était un livre de Max Gallo sur Napoléon. Je n’ai pas trop le temps d’aller au cinéma, je crois que la dernière fois, c’était pour Avatar. Ça remonte. Sinon le dernier film que j’ai vu, c’est dans le bus avec Cyril, c’est La Meute avec Yolande Moreau, c’est un film complètement dérangé,  Shocked on n’a pas dormi de la nuit.  Grin

E.B. – Ton péché mignon ?
Xabi – Un bon Pouilly Fuissé, un Bourgogne blanc, j’aime beaucoup le vin en général. J’ai découvert il y a peu le poisson, il y a 6 mois, je croyais être allergique, et hier j’ai mangé un bon bar de ligne avec une sauce au beurre blanc, ce sera mon péché mignon !  Smiley

E.B. – Une petite blague ?
Xabi – une blague vaseuse !? EB – comme tu veux ! Xabi – Ben, mets tes bottes !!  Tongue
Pourtant j’écoute Rire et Chansons sur la route, mais celles que j’ai sont trop vulgaires.
 
E.B. – Quelque chose à ajouter ?
Xabi – Merci de nous suivre sur tous ces déplacements, malgré les défaites et les désillusions. Croyez-bien qu’on est les premiers à être impactés,. Personnellement je me considère comme impacté à chaque fois par la défaire, et je pense que c’est le cas pour tout le monde. Même si c’est difficile, il faut continuer de croire en nous. On aura un réveil, tôt ou tard. Ce club, on l’a monté, on le laissera pas descendre. Quoiqu’il arrive la saison prochaine, il y aura surement des gars qui vont partir, surement d’autres qui vont arrêter, ou arriver. On a affaire à une année charnière. Le club est en plein changement, il faut rester en D1 parce que dans les années futures le projet sera plus professionnel. On aura surement des changements mais il faut continuer à nous suivre et ne pas hésiter aussi à exprimer vos remontrances sur les sites ou ailleurs, parce que vous avez raison de les faire. Vous n’êtes pas sur la glace, mais c’est du sport-spectacle donc on doit être capable de recevoir ça, si on veut nous-même progresser, et puis ça peut faire du bien de se faire piquer aussi.
Il faudrait vraiment qu’on ait une installation pour pouvoir se voir après chaque match, parce que même s’il y a plein de choses bien, c’est ce qu’il manque dans ce club. Dans tous les clubs où je suis passé, on avait un endroit où on retrouvait les sponsors et les supporters, et c’est important, ça permet de comprendre un plus de choses, et d’être plus proche. On n’est pas les Girondins de Bordeaux non plus. Ça donne une certaine non-accessibilité alors qu’on a affaire à des gars qui pour la plupart bossent comme vous.
« Dernière édition: 23 Février 2012 à 00:44:08 par Steph33 » Journalisée
JIR
Adhérent
Hero Member
*
Messages: 4363


Voir le profil
« Répondre #72 le: 23 Février 2012 à 06:55:42 »

Cette interview est vraiment réussie. Il y a plein de choses très très intéressantes ...
Journalisée

Je veux, je fais

Boxers ever winners !
dan33
Adhérent
Sr. Member
*
Messages: 284


Voir le profil
« Répondre #73 le: 23 Février 2012 à 10:17:35 »

ouahhhh !! enfin un qui parle vrai qu à pas peur des mots, bravo et la fin .... du caviar !!
car meme si on est pas sur la glace comme il dit je pense que certain d entre nous peuvent faire avancer les choses apres les matchs car une vision exterieure est toujours bonne à prendre, la preuve l apres match de brest .........
merci steph et xabi
Journalisée

dan
steph34
Full Member
***
Messages: 169


Voir le profil
« Répondre #74 le: 23 Février 2012 à 19:21:14 »

A l'époque, il était venu d'Anglet pour nous aider à monter en D1, le Boxer qui répond à nos questions, est : Xabi LASSALLE.
l'entretien s'est déroulé la semaine dernière avant le match contre Montpellier.

[
E.B. – Ton péché mignon ?
Xabi – Un bon Pouilly Fuissé, un Bourgogne blanc, j’aime beaucoup le vin en général.

Alors là, çà craint pour votre vignoble, si les gens de votre région préfèrent le Bourgogne . angel
Journalisée
Pages: 1 ... 3 4 [5] 6 7 8 Imprimer 
« sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006, Simple Machines
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.151 secondes avec 18 requêtes.