L'ESPRIT BOXERS - Le FORUM

Hockey Sur Glace => Ligue Magnus => Discussion démarrée par: poumy le 06 Août 2016 à 18:44:05



Titre: Bilan transferts 2016/2017
Posté par: poumy le 06 Août 2016 à 18:44:05
Salut à tous,

Voici un rapide bilan des transferts de cette année. Je me suis basé arbitrairement sur les données du site « Hockey Archives » ainsi que sur quelques compléments - ici et là - sur les sites des clubs respectifs. Les données présentées n’ont pas pour but d’être exhaustives, loin s’en faut… Croyez-moi, ce n’est pas une sinécure à synthétiser ; il y a donc forcément des erreurs que j’évalue à +/- 1 joueur par équipe en moyenne. Le facteur temps joue également son office dans ces erreurs, certaines équipes étant encore en remaniement faute de départs inopinés pour cause de blessure ou autres joyeusetés…

Les données sont présentés sous deux tableaux et deux graphes camemberts au format *.jpg, sous réserve d’éventuelles erreurs, bien sûr !

Je suis sympa et vous résume le plus gros :

Les transferts entrants se font principalement entre clubs de Ligue Magnus pour 42 % puis des championnats européens (21 %), des championnats américains (17 %) et de D1 (14 %). A noter que pour les transferts entrants provenant de D1, environ 2/3 proviennent de clubs déchus de la Ligue Magnus. Un joueur de D1 n’aura donc qu’environ 4 % de chance de monter directement en Ligue Magnus, seul, sans montée de son équipe ; donc à peine plus de chances qu’un joueur de D2 (3 %).

Le recrutement étranger représente 38 % des effectifs entrants totaux. Bordeaux est dans la moyenne avec 33 % (3 joueurs). Le plus fort recrutement européen est opéré par Chamonix avec 7 joueurs. Le plus fort recrutement américain est opéré très nettement par Gap avec 7 joueurs. A noter, un recrutement insolite de Gap, en la personne de Jesse Craige qui vient tout droit de l’Asia League (Nippon Paper Cranes). Quant à Epinal, il ne recrute aucun joueur évoluant en championnat étranger cette saison.

Du côté des transferts sortants, 36 % sont du fait de transferts inter-clubs de Ligue Magnus puis 13 % des championnats européens et 13 % de D1. En outre, 10 % des joueurs sortants arrêtent le hockey professionnel et le devenir de 20 % des joueurs est inconnu.

Les nouveaux joueurs sont en moyenne au nombre de 12 par équipe, soit environ la moitié de l’effectif moyen, mais de gros écarts existent allant de 7 joueurs nouveaux pour Rouen à 19 pour Lyon soit quasiment l’équipe complète. Bordeaux se situe à 9 joueurs entrants.

Les nouveaux effectifs sont puisés pour moitié sur les effectifs déjà existants - 48 % de ressignatures -, Bordeaux étant à 59 %. Mais des clubs comme Lyon ou encore Gap et Dijon préfèrent renouveler fortement leurs équipes, respectivement 83 %, 70 % et 70 % de l’effectif final. Les écarts-type permettent d’illustrer cette nette disparité de politique de recrutement entre équipe (entre 16 et 25 (%) pour les ressignatures, les départs et les arrivées).

La moyenne des effectifs reste stable avec 22 joueurs malgré l’augmentation du nombre de matches.

Je vous laisse libre de survoler le reste des données pour d’autres infos.

A plus,



Titre: Re : Bilan transferts 2016/2017
Posté par: poumy le 06 Août 2016 à 18:45:13
les camemberts...


Titre: Re : Bilan transferts 2016/2017
Posté par: poumy le 06 Août 2016 à 18:45:46
le deuxième tableau...


Titre: Re : Bilan transferts 2016/2017
Posté par: hatron le 06 Août 2016 à 21:47:17
merci  ;)